MUSIQUE

Enfant, Vincent Collard est initié aux rudiments de la musique par ses parents, qui lui enseignent notamment les bases du piano. Il choisira la guitare vers l’âge de 11 ans pour s’y consacrer avec de plus en plus de sérieux, surtout à partir de 14 ans, âge auquel il prend la décision de se consacrer profes­sion­nel­lement à la musique.
   Après des études en guitare au cégep de Saint-Laurent, Vincent Collard obtient un baccalauréat en composition de l’Université de Montréal. De 1995 à 2005, il compose une trentaine d’œuvres de musique de chambre, dont ShinKanSen pour ensemble mixte (1997), Concerto «Lucky Luke» pour trombone et orchestre de chambre (1999, paru en 2003 sous étiquette Atma), Destin anémique [voyage au centre du vide] pour cor et orchestre de chambre (2001) et Qua pour quatuor de saxophones et percussions (2003) qui lui valent un succès critique et d’estime assez considérable. Également auteur de deux quatuors à cordes (1995, 2000), il fait partie du collectif de la Symphonie du Millénaire, œuvre titanesque dont la création, en juin 2000, attire plus de 50 000 spectateurs. Après la création en 2005 d’Entre Deux, œuvre inachevée pour huit saxophones, Collard met temporairement de côté la composition de musique «savante».
   Il n’a cependant jamais cessé de jouer du piano et de la guitare, soit en solo, soit comme accompagnateur pour des interprètes de chansons. En 2012, il présente pour la première fois, seul au piano, son spectacle de chansons Au fond des choses : Collard chante Ferland. Une tournée québécoise de ce spectacle est prévue pour l’été 2013.

[ << retour ]          [ arts visuels ]          [ écrits ]