Notes biographiques


   MUSIQUE
  Enfant, Vincent Collard est initié aux rudiments de la musique par ses parents, qui lui enseignent notamment les bases du piano. Il choisira la guitare vers l’âge de 11 ans pour s’y consacrer avec de plus en plus de sérieux, surtout à partir de 14 ans, âge auquel il prend la décision de se consacrer profes­sion­nel­lement à la musique.  Lire la suite >> ]
   ARTS VISUELS
   Au cours de la decennie 1990, l’artiste produit une vingtaine de sculptures d’argile, notamment la série des Rhinoïdes, œuvres abstraites librement inspirées, comme leur titre l’indique, des formes du nez humain. Il dessinera aussi une dizaine de Bestiaires abstraits entre 1994 et 2002.  Lire la suite >> ]
   ÉCRITS
   C’est pendant ses années de cégep que Collard commence à tâter de la poésie. En 1990, son premier poème «montrable», Gris, voit le jour. De nombreuses ébauches suivront, mais ce n’est qu’à partir de 1993 qu’il s’y remet sérieusement. Sa production est intermittente. Pendant ses études, puis entre les commandes de musique, il gagne sa vie à la pige comme journaliste dans des magazines et comme réviseur linguistique dans des maisons d’édition.  [ Lire la suite >> ]